Samedi, pourquoi ne pas découvrir avec émotion ce carré dans le cimetière d’un charmant petit village proche de Moulins ?

Donc, une pause dans le programme « chasseur Armand Bourgain » pour se rendre à Bressolles, dans le Bourbonnais. Là aussi, des familles ont fait revenir les corps de leurs chers morts pour la France. Quatre tombes, alignées juste devant l’entrée mais de façon perpendiculaire. Les voici dans l’ordre où elles nous apparaissent :

Orphelin Antoine , né à Bressolles ( Allier ) le 22 juillet 1879 et y demeurant, adjudant au 53e régiment d’infanterie coloniale tué à l’ennemi devant Tincourt* ( Marne ) le 16 juillet 1918.

               orphelin_antoine2

Orphelin Louis, né à Bressolles ( Allier ) le 20 janvier 1882 et y demeurant, 1re classe au 158e régiment d’infanterie tué à l’ennemi à Souain le 14 septembre 1914.

               orphelin_louis

Perrot Jean-Baptiste, né à Toulon ( Allier) le 15 février 1889, demeurant à Bressolles ( Allier ), caporal au 16e régiment d’infanterie tué à l’ennemi au bois de Chaulnes ( Somme  ) le 27 octobre 1916.

               perrot_jean_baptiste

Perrot François, né à Bressolles ( Allier ) le 20 novembre 1893 et y demeurant, soldat au 413e régiment d’infanterie tué à l’ennemi à Watronville ( Meuse ) le 13 avril 1916.

               perrot_francois

*Tincourt : ceci reste à déterminer précisément et situer.