dimanche 14 août 2005

A ceux du Linge

Encloses de sapins, aux flancs de nos vallons, Sur les monts dénudés s’abritent nécropoles... Longues files de croix blanches sur sable blond, Silencieux tombeaux, impassibles symboles ! L’œil cherche et lit des noms, il ne les retient pas ; Frères de l’Inconnu, confondus en sa gloire, Pour les siècles ils sont : l’Héroïque Soldat, Minuscule de sang des pages de l’Histoire, Semence qu’on enfouit aux entrailles du sol, Force obscure qui vit, ferment de la Patrie... C’est l’âme du Drapeau qui flotte... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]