mussy4

mussy000

mussy0

école

monument guerre de 70

monument guerres suivantes

Le 27 juin 2005, un bond du Chamois le portait à Mussy-sous-Dun (Saône-et-Loire). Il avait là l’intention d’honorer la mémoire d’un véritable Chamois, instituteur qui fut mobilisé au 97e d’infanterie à Chambéry en août 14. Après l’école, l’église et le monument aux morts, une visite au petit cimetière s’imposait.

mussy1

mussy2

la sépulture du soldat australien

vue de la plaque émaillée du soldat australien

Et là !... Stupéfaction ! Une tombe oubliée, celle du soldat W. E. Grawell, tué accidentellement à Mussy-sous-Dun le 30 juin 1916. Oui, c’était plausible puisqu’à Mussy passe une voie ferrée venant de Lyon qui fut certainement très importante. La tombe est très propre mais oubliée.

Cette tombe est à main gauche quand on entre dans le cimetière, dans une rangée du milieu. Mais juste à coté, un frère Français du 299e régiment tombé à Gerbeviller dans les premiers combats :

mussy3

michel_benoit_joanny

mussy5

tombe du soldat Michel

fiche du soldat Michel

Michel sur le monument communal

Il est rare que des soldats tombés dans les premiers combats aient pu être identifiés et leurs corps restitués aux familles. Celui-ci est seul dans sa tombe. Il est fort possible que la commune ait concédé cet emplacement à titre gratuit à la famille, peut-être début d’un carré militaire communal ?
M. le Maire de Mussy-sous-Dun, le service des sépultures du Commonwealth et le Souvenir Français sont informés de tout cela. Tous vont agir efficacement pour honorer ces soldats. Il est rare que les communes aient pu ou su conserver ces traces si émouvantes.