ri_047_equipe

ca__qg_10_equipe

L’équipe du 47e d’infanterie

L’équipe du QG. du 10e corps

          Nos Poilus, pour être très occupés, ne perdent pas la notion du calendrier et s’efforcent d’en célébrer les fêtes toutes les fois où ils en trouvent l’occasion.
C'est ainsi que le 47ème d’infanterie et le quartier général du 10ème corps d’armée ont célébré le dimanche des Rameaux par une journée de sport.
Rien ne manquait à la fête, pas même le programme : le cliché ci-dessous nous en donne un spécimen.
Un « 100 mètres » ouvrait le programme. CARPIN, du 47e s’est classé premier devant CANIVET, du Quartier général. Une épreuve de 400 mètres revint à MAILLARD, devant CANIVET, BRETEAU, etc., tandis que DELALANDE s’appropriait le 1 500 mètres en précédant BRETEAU.
Ces diverses épreuves avaient reçu la dénomination de « Course de boyaux et de tranchées ».
Le plat de résistance, était constitué par un match de football entre une équipe du 47e et une équipe du Quartier général. Match des plus palpitants et dont voici le compte rendu :
Le QG.. a l’avantage du terrain. Dès le coup de sifflet, le 47e fait une descente qui échoue sur les arrières. Les avants du QG.. en possession de la balle, font plusieurs descentes dangereuses. Le jeu est très vite et 5 minutes après le coup d’envoi, DAGUENAULT marque le premier but. Après de belles passes, RIVAL égalise par un joli but à l’aile. Un certain flottement se produit, mais le QG. domine et marque un deuxième but par GILOT. Peu après, sur un mauvais dégagement du goal du 47e, DAGUENAULT marque un troisième but. La mi-temps est sifflée sur le score : 3 à 1.
A la reprise, le 47e fait plusieurs jolies descentes sans résultats et ne peut empêcher LEMARIÉ de manquer un quatrième but. Cependant, après un changement heureux de ses lignes, le 47e attaque avec furie et ses efforts sont couronnés de succès : il marque un deuxième but ( LAISNÉ ), au milieu des applaudissements des spectateurs du 47e. Profitant de la faiblesse relative de la défense du 47e, le QG.. se reprend et par une descente à grande allure, MAILLARD, surpasse de l’aile gauche, marque le cinquième but à toute volée. Dans les dernières minutes, DAGUENAULT clôt la série et marque le sixième but.
Au 47e, CORBEL fut 1e meilleur et l’âme de l’équipe. Après lui PÉRINOT et le lieutenant AUMATTE, fournirent une bonne défense. LAISNÉ, étroitement marqué par LEMONNIER, le demi-centre du QG.. ne put fournir son jeu habituel.
Au QG.. CHEVALIER se révéla comma goal d’avenir, il fut superbe de sang-froid et de brio. LEMONNIER fut le demi-centre que l’on connaît et l’aile gauche Lucas GILLOT, DAGUENAULT, fut le principal artisan de la victoire.
JEUSSET, se montra un arbitre insigne en s’acquittant fort bien de sa tâche difficile.
Ce match fut joué à une allure vertigineuse, surtout au début et à la fin et reste le digne couronnement d’un entraînement antérieur que les fatigues de la guerre n’ont pu ni affaiblir, ni entraver.
Les équipes étaient ainsi composées :
47e d’infanterie : Lieutenant BLIN, CORBEL ( cap. ), PÉRINET, MIGNOT, HEMAR, THÉBAULT, RIVBAL, lieutenant AUMATTE, LAISNÉ; HARANG, CHAPIN.
QG. du 10ème CA. : LUCAS, GILLOT, DAGUENAULT ( cap. ), LEMARIÉ, MAILLARD, DELALANDE, LEMONNIER, COURTOT, BRETEAU, CAILLET, CHEVALIER.