Poursuivons la publication des recettes de soupes telles que décrites dans ce recueil de cuisine au cantonnement en 1909

Pour quatre hommes. Temps nécessaire : 20 minutes.

Les mêmes denrées qu’à la formule précédente.

A/ Apprêts préalables.

La veille au soir, après le repas :

Faire chauffer le saindoux.

Ajouter l’oignon émincé, faire bondir.

Mettre la farine, remuer avec une cuillère pendant deux minutes.

Retirer ce roux du feu et laisser refroidir dans la marmite où s’est effectuée la cuisson.

B/ Méthode.

Préparer le feu.

Faire chauffer le roux pendant une minute.

Mouiller avec l’eau. Ajouter les deux tiers du sel.

Faire bouillir.

Laisser cuire cinq à six minutes.

Goûter, ajuter le sel si c’est nécessaire.

Verser dans les gamelles où l’on aura mis le pain préalablement émincé.

NOTA. – Cette soupe est tout indiquée pour être consommée le matin avant le départ du cantonnement.

En raison de sa confection rapide, elle rendra également de grands services aux avants-postes.