mercredi 30 juin 2010

Sylvestre Martini reçoit la Médaille Militraire et déguste une orange

« Je me souviens seulement d’une chose. Cela a dû se passer le 26 ou le 27 mai [1916]. Je me trouvais sur mon lit d’hôpital encore à demi inconscient, lorsque plusieurs militaires, fortement galonnés, se sont approchés de mon lit, ont prononcé quelques paroles dont je n’ai rien compris et ils m’ont décoré de la médaille militaire. Ces messieurs ont dû se dire qu’il leur fallait se dépêcher de me décorer afin de me procurer une dernière joie avant de disparaître. Je dois avouer que cela m’a laissé totalement indifférent.« Un autre... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]