Voici Monsieur Martini vers 1960 :

docu0040_2

« Et ce ne fut pas tout ! en 1961, donc à l’âge de 75 ans, il m’a fallu de nouveau faire connaissance avec le fameux billard.
« Constatez, que malgré tous ces avatars, je suis encore là. C’est que je n’ai jamais désespéré.
« Vous devez vous demander pourquoi je raconte tout cela. Je ne l’ai fait à personne si ce n’est à quelques uns de mes proches et par bribes. C’est que je n’aime pas beaucoup parler de moi, ni me raconter. Si je le fais, c’est pour vous démontrer par une expérience réellement vécue, qu’il faut toujours avoir confiance en l’avenir et ne jamais désespérer quand des coups durs nous frappent.
« Sylvestre Martini. »