samedi 3 septembre 2005

Jean-Michel Renaitour. - Un mot d'enfant

C’était dans un hameau des abords de Châlons. La guerre éternisait sur nous ses jours trop longs. Le soir tombait, à l’heure où la nature embaume. Nous étions cantonnés près d’un aérodrome : Nos avions pensifs aux hangars reposaient. La grand’route était proche où des ombres passaient. Soudain, comme j’allais rentrer, l’heure étant fraîche, Un jeune vagabond, musette au dos, voix sèche, Mais correct et prenant sa casquette à la main, S’est approché de moi pour savoir son chemin. Je lui dis – il allait à... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 2 septembre 2005

Jean-Michel Renaitour. - Le vent

Tiens ! le vent vient de l’est aujourd’hui ! – AutrefoisOn aurait dit cela comme on dit autre chose,On n’aurait jamais eu la voix grave et morose,On n’aurait jamais eu de frissons dans la voix ; Aujourd’hui quand on dit cela, l’on doit le direAvec un accent morne un peu inquiétant.C’est que, lorsque le vent vient de l’est, on entendLe canon, qui résonne aux échos, quand il tire. Quand on dit que le vent vient de l’est, aujourd’hui,On rappelle aux esprits la réalité chaude,Et que la guerre est là, dans... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 1 septembre 2005

Jean-Michel Renaitour. - Tuer

Tuer ! Toujours tuer ! Mon Dieu ! pourquoi tuai-je ? Qui vous expiera donc, crimes que je commets ? Ce n’est pas un destin que répandre à jamais Du sang dans les blés d’or et du sang sur la neige ! La nuit, mon biplan noir m’emporte, et mon vol noir Est lourd des lourds obus avec quoi je bombarde, Et la Lune, œil du Ciel, en pitié me regarde Car je dois être alors apitoyant à voir. Je pâlis dans la guerre... Et, comme a dit Racine, Brûlé de plus de feux que je n’en allumai, Quand, sur un... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 31 août 2005

Jean-Michel Renaitour. - Chanson

Sur la place du marchéC’est en plein vent que tu loges,O toi, le marchand d’horloges,Dont je me suis approché. Tu disais que tes pendulesValaient plus que prix atteint,Et d’un réveille-matinTentais les badauds crédules. Tu vantais aux quatre ventsLes qualités d’une montreEt tu frappais du doigt contreEn répétant : « Je la vends ». Je réponds au cri qu’on jette.Je me suis donc approché.Et moi, le fou du marché,Je t’ai clamé : « Je t’achète ! « Je t’achète,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 30 août 2005

Jean-Michel Renaitour. - En 1917

Découvert avant-hier dimanche 28 août 2005 un recueil de poésie négligé de tous. « La Mort du Feu », poèmes de l’année 1918 de Jean-Michel Renaitour, Pilote-aviateur. Publié par Jouve et Cie, éditeurs à Paris en 1919. Ces poésies sont celles d’un jeune homme, pilote-aviateur qui réfléchit intensément, éprouve l’horreur de la guerre, l’horreur de tuer et la communique. Certaines poésies sont tout à fait étonnantes. En tous cas elles sont très proches de la pensée profonde de mon grand-père maternel.Notice : Jean-Michel Renaitour,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 août 2005

Le monument de Châtillon-sur-Chalaronne (Ain)

Le monument de Châtillon-sur-Chalaronne est situé en ville, en haut du champ de foire, tout près de l’ office de tourisme. Ce monument fut inauguré le 29 juin 1923. Il se trouvait primitivement au centre du Champ de Foire et fut déplacé le 18 avril 1966 tout en haut de l'esplanade d'où il domine la ville.  La signature du sculpteur se trouve sous le pied gauche du Poilu montant  la garde d’honneur. Il s'agit de Jean Tarrit (1865-1950), fils d'un sabotier de Châtillon qui fut un sculpteur de... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 28 août 2005

Le monument de Beaujeu (Rhône)

En plein cœur de la ville de Beaujeu (Rhône) se dresse le monument aux morts. Il est souvent nommé « Les veuves » Il est dû au sculpteur G. Salendre et au statuaire B. Myard. Georges Salendre, né en 1880 à Romanèche-la-Montagne (Ain) est un sculpteur lyonnais célèbre. Mobilisé en août 14 au 6e RAC. il combattit au sein de cette unité jusqu’en mai 1918. Blessé par une salve d’obus, il fut laissé pour mort sur le champ de bataille et ne fut sauvé que grâce aux chirurgiens lyonnais. Une page entière du site de... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 août 2005

Capitaine de chasseurs alpins Poincaré Raymond...

Le Diable au Cor est un petit journal publié par les chasseurs alpins. Il a été adressé à M. Raymond Poincaré, capitaine de chasseurs alpins, qui s’est empressé de répondre par la lettre suivante : Mes chers camarades. Je vous remercie de m’adresser régulièrement le Diable au Cor. Je vous remercie surtout de me l’expédier dans une enveloppe où, sous mon nom, figure ce titre qui m’est cher et me rattache à vous : « Capitaine de chasseurs alpins. » Chaque fois que je décachette votre enveloppe, je sens un petit sursaut au... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 août 2005

Le monument de La Clayette (Saône-et-Loire)

Le monument de La Clayette est situé en plein centre de la ville, au bord de la rue commerçante. Cadre de verdure remarquable. Accueil sympathique à l’office de tourisme.
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 août 2005

Le monument de Moulins (Allier)

Le monument aux morts de la ville de Moulins est situé dans un grand jardin public devant la gare ferroviaire. Photographies réalisées le 25 juin 2005.
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]