lundi 26 septembre 2005

Michel Baroli, de la Roue d'Or algéroise à l'honneur

Paru dans la presse sportive le 19 août 1915.Michel BAROLI de la Roue d’Or Algéroise. Soldat à la 19ème section d'infirmiers. Cité à l’ordre du jour du corps expéditionnaire d’Orient : « Chargé des fonctions de vaguemestre et revenant en barque, avec un sac de dépêches, le 30 avril 1915, à 17 heures, a conservé tout son sang-froid au milieu d’une panique provoquée, par l’éclatement d'un gros obus dans le voisinage. A continué seul à ramener la barque au rivage, et, malgré sa chute dans l'excavation produite par l’obus, a ramené à la... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 25 septembre 2005

Ceux qui tombent : un cycliste, le Belge Roger Prémont

Article paru dans la presse sportive le 25 février 1915 Des renseignements circonstanciés nous sont parvenus sur la mort héroïque, annoncée par nous en son temps, du champion de Belgique de roller-skatting Roger PRÉMONT, tué à l'ennemi à Haecht, pendant cette fameuse sortie d'Anvers appelée « Bataille des quatre j ours », qui a contribué à 1a défaite de von KLUCK sur la Marne en le forçant à envoyer deux corps d'armé en Belgique pour dégager ses communications menacées. Roger PRÉMONT était caporal cycliste au 118ème de... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 24 septembre 2005

André Perchicot, de la piste aux nuages

Article paru dans la presse sportive le 1er avril 1915. C’est une physionomie, qui ne dément pas les origines de sa race que celle de PERCHICOT. Il est bien le prototype du Basque avec son visage ouvert, son affable cordialité et ses muscles disposés aux efforts les plus généreux. Qu’était-il lorsqu’il gagna le Championnat de France de vitesse, en 1912 ? Un sprinter régional d’une réputation incontestable, auquel il manquait la véritable, 1a grande consécration. Il vint la chercher dans la capitale, la seule ville qui... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 23 septembre 2005

Le Tour de France Raymond Harquet à Berry-au-Bac

Cet article est paru dans la presse sportive le 18 mars 1915. L’attaque d’une tranchée, par Raymond HARQUET   Je vois tant d’amis, tant de membres de notre grande famille sportive vous adresser leurs aventures que j’ai pensé à vous faire connaître l’une des miennes.Ce sera le récit d’une attaque qui eut lieu, il y a une quinzaine de jours, dans notre secteur. Il s’agissait de prendre une tranchée ennemie, cote 1, à B[erry] au B[ac].A cet endroit, les Boches sont à 80 mètres de nous ; plus à notre gauche, vingt... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 septembre 2005

Le Tour de France Deloffre du 361e RI.

Paru dans la presse sportive sous le titre « Deloffre hors de combat » le 1er juillet 1915. La marche rampante sous la mitraille. - Les marmites ne m'empêchent pas de graisser mon pignon. - En pédalant je « rencontre » un obus. Je fus mis hors de combat le 7 septembre au cours d’une mission dangereuse. Et voici dans quelles circonstances :Mobilisé au 361ème d'infanterie je fus affecté en qualité de cycliste au service des renseignements.Le matin du 7 nous recevons l'ordre d’avancer, coûte que coûte. C’est l’offensive... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 septembre 2005

O. Delaruelle, capitaine du Véloce-club beauvaisien

Paru dans la presse sportive sous le titre « LA MORT QUI RODAILLE » le 12 août 1915. Mobilisé le 2 août, en Belgique dès le 6 août, blessé à la bataille de la Marne le 10 septembre, revenu au front en décembre, j’ai déjà entendu siffler pas mal de balles à mes oreilles, vu éclater pas mal de marmites autour de moi, mais je n’ai jamais eu l’impression de voir la mort d’aussi près qu’à M..., petit village de la Meuse ; je vous dirai que je suis téléphoniste et que j’étais en première ligne ; comme notre régiment allait attaquer,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 20 septembre 2005

Les déboires du champion cycliste Henri Bellivier

Cet article concerne les déboires du champion cycliste Henri Bellivier qui lors de la mobilisation se trouvait au Danemark. Paru dans la presse sportive le 15 avril 1915. Le 1er août, je me trouvais au Danemark, sorti depuis la veille d'Allemagne. Il était temps ! J'allais défendre les couleurs françaises aux Championnats du monde avec mon camarade POULAIN qui, lui, devait partir le lendemain. Le 4 août, jour où devaient se disputer les épreuves, il pleut à torrent. Résultat : le championnat du monde est annulé, à... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 15 juin 2005

Lavalade se porte bien

Article paru le 12 août 1915 : Je suis très satisfait de vous dire que je suis en bonne santé, ainsi que mes amis, CRUCHON, MIQUEL, GODARD, Daniel COUSSEAU, LELOUP, DEGY. J’ai été décoré de la croix de guerre avec palme ; puisque je fus cité à l’ordre de l’armée en septembre dernier. Je n’ai rien de saillant à vous raconter. Je fais comme les camarades : on se rend utiles. Je suis passé, après onze mois de la vie de régiment, au service de la division comme motocycliste. Après onze nouveaux mois, on passera... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 14 juin 2005

Des nouvelles de boxeurs

Le 2ème régiment d'étrangers renferme beaucoup de sportsmen connus. Il y a notamment, groupés ensemble, tout un clan de boxeurs, entre autres : Bob SCANLON, THEIN, ANTOINE, ANSALDIE et Francis CHARLES. Pendant le repos, la boxe, bien entendue, jouit comme distraction d'une faveur spéciale. Mais, à en juger par une lettre qu'écrit THEIN, les assauts sont assez laborieux, nos boxeurs étant obligés de s'entraîner avec des gants de peau, faute de mieux. Malheureusement notre stock est épuisé ; que cette note serve d'appel à la générosité... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 9 juin 2005

Pas encore mort !

L’annonce de sa mort avait circulé dans les milieux sportifs ; voici la mise au point publiée le 12 août 1915 : Il a circulé - et peut-être circule-t-il encore - dans les milieux sportifs un bruit assez désagréable : celui de ma mort. Non pas que ce bruit m’empêche de me trouver en parfaite santé, mais il est fâcheux en raison des inquiétudes qu’il donnerait - si on ne l’arrêtait pas - à ma famille et à mes amis.Je suis parti le 2 août avec le 57ème bataillon de chasseurs à pied. Pendant la retraite, j’ai perdu mon sac et c’est sans... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]