samedi 16 avril 2005

A propos de Gaston Deligny, sportif et journaliste sportif.

Paru dans Sporting du 20 mai 1915. Taupes et lévriers. Notre collaborateur Gaston DELIGNY, définitivement rétabli, a rejoint le front et opère actuellement dans les environs de Lens. Comme tous nos poilus, notre excellent collaborateur manifeste sa joie en voyant que la guerre de « taupes » paraît devoir prendra fin et que ce sont les « lévriers » qui commencent à donner. Et pour qui connaît DELIGNY, cette appellation de « lévriers » doit réunir dans sa pensée et les belles arrivées de course, l’ultime effort vers le poteau et... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 10 avril 2005

Sportifs de Picardie à la peine et à l'honneur

Deux articles parus le même jour, 27 mai 1915. 1. – Un contre tous : pourquoi TALBOT fut cité à l’ordre du jour. René TALBOT, le capitaine de l’équipe première d’association de l’Amiens Athlétic Club, jouissait, avant la guerre, d’une grosse réputation de courage et d’intrépidité. Cette réputation, à la vérité, était pleinement justifiée. Au mois de février 1913, malgré la température très basse, il n’hésita pas, au péril de sa vie, à se jeter dans l’eau glacée de la Seine pour en retirer une femme qui se noyait. La... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 3 avril 2005

Dumont du 106e RI. aux Eparges.

Lettre du demi droit du Gallia-club J. Dumont (106e RI.) publiée le 27 mai 1915 sous le titre LES EPARGES. Retournant au feu pour la deuxième fois, après une blessure qui m’en avait tenu éloigné pendant plus de cinq mois, c’est avec une joie très vive que je quittais mon dépôt pour me rendre aux Eparges. Les Eparges ! Cet endroit dont on avait tant parlé et qui rendait si fiers les camarades qui y étaient passés. J’étais heureux aussi de connaître cette guerre de tranchées que nous ignorions tout à fait au début des hostilités. ... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 avril 2005

Vase de Coubertin et vase de Brennus à Lille en 1914.

Les Lillois apprécieront la présence en leur ville de ces deux trophées en 1914. Ils s’y trouvaient toujours en février 15 : 25 février 1915. Des trophées qui l’échappent belle. MM. de Coubertin et Brennus ont failli, du 9 au 12 octobre - sans même qu’ils s’en doutent - perdre les témoignages de leur générosité à travers les âges du football - association. Le vase de Brennus, qui porte sur ses flancs plus de vingt noms de clubs français les plus réputés, qui détinrent, à tour de rôle, le Championnat de France de notre mère... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 28 mars 2005

Deux « Tour de France », Alpini et Gargat.

Sporting du 19 août 1915. Après s’être rencontrés en adversaires sur les routes de France, les deux coureurs cyclistes ALPINI et GARGAT se sont retrouvés au feu, en défenseurs de la même cause. Le premier, ALPINI Adrien, a été décoré de la médaille militaire. Il était parti comme simple soldat au 163ème d’infanterie, lequel était le régiment de Jean BOUIN. Il s’était signalé par sa belle attitude à Dixmude et en Woëvre, fut promu successivement caporal, sergent, adjudant et proposé pour le grade de sous-lieutenant. Le 8 mai,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 mars 2005

Mort du boxeur poids plume Eugène Trickri

Dimanche sportif... Aujourd’hui je vous présente un domaine du sport qui m’était inconnu voici encore 3 ou 4 ans, la boxe. Ces articles vous permettent de constater que ce « noble art » est pratiquée par des gentlemen. Ils vous permettent en outre de constater combien les informations du journal collent à la réalité. A un jour près la date du décès colle ; qui se trompe ? L’administration ou le correspondant qui informe de la mort et qui, voulant donner une note symbolique le fait mourir le 14 juillet alors qu’il semble avoir été tué... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 mars 2005

Mort d'un sportif du stade toulousain le 12 février 1915.

Pour ce samedi, rendons hommage aux pratiquants du rugby. C’est près de Perthes ( Champagne ) que fut tué le lieutenant Boué Emile (Justin, Bernard) du 209e régiment d’infanterie, le 12 février 1915. Il était un enfant de Larrazet ( Tarn-et-Garonne ). Voici comment sa mort fut relatée à l’époque : MORT HEROIQUE DE BOUÉ DU STADE TOULOUSAIN : ÂME INDOMPTABLE. C’est notre grande et légitime fierté de trouver dans notre race des âmes qui, même aux minutes des plus graves dangers, même en face de la mort, n’abdiquent pas.... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]